Accueil > Agillité > Un product owner qui code

Un product owner qui code

Mon année 2010 a été marquée par un projet très enthousiasmant à plusieurs titres :

  • Un projet innovant : une expérimentation autour de la mobilité menée par 14 enseignes de la grande distribution.
  • Une prise en charge complète : nous prenions en charge la totalité du projet, de la conception jusqu’à l’hébergement en passant par le support aux utilisateurs.
  • Une très forte autonomie : On m’a réellement confié  les clefs du camion, tant en management d’équipe que techniquement.

C’est sur ce dernier point que je vais m’étendre, en effet je suis convaincu depuis plusieurs années par les méthodes agiles et c’était l’occasion de mettre en oeuvre ces convictions sur un gros projet.

Nous avons commencé le projet avec une équipe réduite afin de prototyper différentes solutions et de les proposer aux clients, je tenais à ce moment deux rôles sur le projet : Architecte/Développeur sénior et ScrumMaster. Les sprints étaient très courts (une semaine) et notre backlog ne nous donnait pas beaucoup de visibilité.

Une fois les contours fonctionnels et l’architecture globale de la solution définis, nous sommes entrés réellement dans une phase de production avec deux releases : tout d’abord le backoffice, l’application iPhone et le site Web et ensuite l’application Android et le site web mobile.

Comme nous avions de multiples clients, je me suis beaucoup investi dans la construction de la backlog de produit. J’ai alors constaté  que je cumulais décidément trop de rôles et que je délaissais l’animation de l’équipe. J’ai alors profité de l’arrivée dans l’équipe de mon ami Jérémy pour lui confier le rôle de ScrumMaster. Il arrivait plutôt dans le rôle d’un équipier (très) confirmé mais il était investi dans les méthodes agiles depuis plusieurs années et avait suivi la formation de Juff Sutherland plusieurs mois plus tôt.

Jérémy a ainsi consacré plus d’énergie que moi à l’animation de l’équipe et surtout aux rétrospectives ce qui c’est montré très efficace.

Nous avons donc conduit à bien le projet avec cette organisation un peu particulière :

  • Un directeur produit (Product Owner) / Architecte
  • Un Scrum Master / Architecte

C’était mon premier projet au sein duquel le directeur produit participe à la production du produit, cela peut paraitre un peu particulier mais notre produit était constitué de quatre applications basées sur des web services communs, il est important que le directeur produit ait une vue précise des rôles de chaque composant.

Ce projet m’a donc permis de mieux comprendre le rôle de directeur produit, je peux donc vous confirmer que ce rôle est particulièrement difficile, rédiger une backlog utilisable et cohèrente est un exercice particulièrement pointu.

Ce projet fut une expérience extraordinaire dans laquelle je me suis investi à fond et dont je suis particulièrement fier. Effet de bord, je n’ai publié qu’un malheureux article en 2010, mais (bonnes résolutions oblige) je vais essayer de partager avec vous ce que j’ai appris à travers ce blog.

Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :