Archive

Archive for the ‘Agillité’ Category

Un product owner qui code

Mon année 2010 a été marquée par un projet très enthousiasmant à plusieurs titres :

  • Un projet innovant : une expérimentation autour de la mobilité menée par 14 enseignes de la grande distribution.
  • Une prise en charge complète : nous prenions en charge la totalité du projet, de la conception jusqu’à l’hébergement en passant par le support aux utilisateurs.
  • Une très forte autonomie : On m’a réellement confié  les clefs du camion, tant en management d’équipe que techniquement.

C’est sur ce dernier point que je vais m’étendre, en effet je suis convaincu depuis plusieurs années par les méthodes agiles et c’était l’occasion de mettre en oeuvre ces convictions sur un gros projet.

Nous avons commencé le projet avec une équipe réduite afin de prototyper différentes solutions et de les proposer aux clients, je tenais à ce moment deux rôles sur le projet : Architecte/Développeur sénior et ScrumMaster. Les sprints étaient très courts (une semaine) et notre backlog ne nous donnait pas beaucoup de visibilité.

Une fois les contours fonctionnels et l’architecture globale de la solution définis, nous sommes entrés réellement dans une phase de production avec deux releases : tout d’abord le backoffice, l’application iPhone et le site Web et ensuite l’application Android et le site web mobile.

Comme nous avions de multiples clients, je me suis beaucoup investi dans la construction de la backlog de produit. J’ai alors constaté  que je cumulais décidément trop de rôles et que je délaissais l’animation de l’équipe. J’ai alors profité de l’arrivée dans l’équipe de mon ami Jérémy pour lui confier le rôle de ScrumMaster. Il arrivait plutôt dans le rôle d’un équipier (très) confirmé mais il était investi dans les méthodes agiles depuis plusieurs années et avait suivi la formation de Juff Sutherland plusieurs mois plus tôt.

Jérémy a ainsi consacré plus d’énergie que moi à l’animation de l’équipe et surtout aux rétrospectives ce qui c’est montré très efficace.

Nous avons donc conduit à bien le projet avec cette organisation un peu particulière :

  • Un directeur produit (Product Owner) / Architecte
  • Un Scrum Master / Architecte

C’était mon premier projet au sein duquel le directeur produit participe à la production du produit, cela peut paraitre un peu particulier mais notre produit était constitué de quatre applications basées sur des web services communs, il est important que le directeur produit ait une vue précise des rôles de chaque composant.

Ce projet m’a donc permis de mieux comprendre le rôle de directeur produit, je peux donc vous confirmer que ce rôle est particulièrement difficile, rédiger une backlog utilisable et cohèrente est un exercice particulièrement pointu.

Ce projet fut une expérience extraordinaire dans laquelle je me suis investi à fond et dont je suis particulièrement fier. Effet de bord, je n’ai publié qu’un malheureux article en 2010, mais (bonnes résolutions oblige) je vais essayer de partager avec vous ce que j’ai appris à travers ce blog.

Étiquettes :

Scrum ne fait rien

12 octobre 2009 1 commentaire

Je vous propose de lire cette excellente traduction de l’article de Tobias Mayer « Scrum does anything » . On y trouve beaucoup d’analogies très pertinentes et le rôle de Scrum y est très bien expliqué.
Bonne lecture

Étiquettes :

Agile Tour Lille 2009 – Appel à contributions

15 septembre 2009 2 commentaires

Cette année encore, l’Agile Tour passera par Lille: son beffroi, ses moules-frites, ses bières et ses agilistes sympathiques.

L’année précédente, nous avons attiré 80 participants environ, de tous horizons et couvrant une large palette des métiers du logiciel en région. Les commentaires sur la conférence ont été unanimement positifs grâce essentiellement à la qualité du contenu donc des intervenants.

Nous cherchons à transformer l’essai et à installer durablement l’agilisme dans le paysage du développement logiciel lillois.

Agile Tour Lille 2009 se déroulera le 30 octobre, de 13h30 à 18h30 dans l’ancienne friche industrielle Le Blan-Lafont transformée par l’arrivée d’Euratechnologies (http://www.euratechnologies.com/).

A partir de 19h30, un OpenSpace permettra de poursuivre les échanges dans un cadre moins formel et plus interactif.

Nous avons donc besoin de vous ! Ceci est un appel à tous les agilistes du monde: extreme programmeurs, scrumistes ou autres, français ou non, développeurs, coachs, chefs de projets ou autres. Venez partager vos expériences, vos idées, vos outils, vos méthodes de travail, vos désirs et vos déceptions, bref tout ce qui peut avoir trait à l’agilisme, proposez-une présentation, un atelier, un retour d’expérience…

Pour ce faire, deux solutions:
– déposer une session en ligne sur le site Agile Tour 2009
(voir http://www.agiletour.org/fr/node/add/forum pour le formulaire en ligne. Il est nécessaire de disposer d’un compte)
– envoyer un mail contenant votre propostion aux organisateurs d’Agile Tour Lille (agile-tour-lille@googlegroups.com)

Agile Tour Lille 2009 est soutenu localement par :
– ProxiAD (http://www.proxiad.com)
– Norsys (http://www.norsys.fr)

Étiquettes :

Vidéo de présentation Lean/Agile

23 juillet 2009 1 commentaire

Thales a publié une vidéo qui décrit la mise en place des pratiques Agile.

Les pratiques sont présentées sous le sigle Lean mais les principes des méthodes agiles et le vocabulaire Scrum sont omniprésents.

Merci à eux !

Étiquettes :

R&D et méthodes agiles

Je viens de finir un projet de R&D mené en collaboration entre Norsys et l’équipe innovation d’un des gros comptes du Nord pas de Calais.

Ce projet innovant démarrait avec des facteurs de risque importants :

  • Manque de visibilité sur les possibilités techniques des plateformes clientes : iPhone et Android.
  • Usages en pleine réflexion autour de ces plateformes et des comportements des utilisateurs.
  • Délais très courts : 8 semaines.

Pour mener à bien ce projet, nous avons choisi d’utiliser des itérations d’une semaine : nous pensions que quatre itérations de deux semaines n’auraient pas permis de réagir suffisamment rapidement aux découvertes et problèmes rencontrés.

Le client a pu réagir rapidement pour ajuster ses priorités, intégrer de nouvelles idées provoquées par la prise en main d’une application dès la première itération.

Au final, les applications comportent plus de fonctionnalités que prévu initialement et la date butoir matérialisée par un showroom a été abordée sereinement.

Je pense que les méthodes agiles se marient parfaitement avec ce contexte risqué, le client a une très bonne visibilité sur l’avancée des travaux, le cycle court permet de vite changer d’orientation en cas de problème technique ou de mauvais feedback et les échéances à très court terme évitent de tergiverser.

Au chapitre des petites améliorations pour le prochain projet, je pense que nous n’avons pas assez creusé du coté des outils de développement « agiles » sur ces nouvelles plateformes et notamment en ce qui concerne les tests unitaires,  l’outillage du build et l’intégration continue. Si vous avez des billes, je suis preneur.

Étiquettes :

Enquête sur les méthodes agiles

Le groupe des utilisateurs de Scrum en France (French Scrum User Group : FSUG) lance une grande enquête sur l’utilisation des méthodes agiles en France.

Afin d’avoir des informations de qualité, il est important qu’un maximum d’entreprises utilisatrices participent à l’enquête, merci donc de prendre cinq minutes pour y répondre.

Étiquettes :

L’agilité mêne au succés

Les méthodes agiles aident à mettre en place une dynamique d’équipe afin que celle ci soit responsable et solidaire.

J’ai eu la chance de participer à des projets ou cette dynamique s’est installée et ou le travail collectif devient à la fois efficace est très sympathique.

En lisant cette interview de Claude Onesta (lequipe.fr), le coach de l’équipe de France championne d’Europe, olympique et du monde, je retrouve des valeurs qu’un coach agile mets en œuvre : responsabilité, autonomie, réactivité, solidarité.

Extraits :

On obtient ce résultat à partir du moment où les joueurs sont acteurs de leur performances. Quand ils sont obéissants sur des stratégies définies par d’autres, ils finissent par être en difficultés dès lors que la stratégie ne permet plus les solutions. Là, les joueurs soient en charge de leur propre jeu, nous (le staff) on accompagne, on construit, on règle… Mais eux sont en ébullition permanente sur la définition du projet. De cette manière, ils ont l’emprise sur les éléments. Il n’y a rien de pire qu’un joueur qui a la sensation de ne plus rien maitriser. Là, il devient défaillant.

Cette construction a pris du temps, mais aujourd’hui -et je le répète, à partir du talent des joueurs-, on les a mis dans un mode de fonctionnement où ils sont de plus en plus responsable, autonomes. Dans la difficulté, ils ont la capacité de réagir. J’ai longtemps rêvé et je rêve encore d’arriver à gérer une équipe qui tout d’un coup n’a plus besoin de moi.

Alors, bien sur que Onesta insiste aussi sur le talent de ses joueurs, mais cette force collective permet de mettre le talent au service de la performance.

Lors de la formation ScrumMaster, Jeff Sutherland a d’ailleurs parfois fait le parralèle avec une équipe de sport et c’est une des taches les plus subtiles du ScrumMaster que de favoriser la mise en place de cet esprit d’équipe.

Étiquettes :